Ma Photo

août 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Trentin, un réformiste italien | Accueil | Si belles italiennes »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Eve

Merci Pierre !
Belle évocation d'une époque où l'on croyait encore à l’urgence et au sens de l'action, même modeste, où le rêve semblait encore accessible au plus grand nombre, où l'on pensait encore pouvoir faire vivre des "utopies".
J'aime cette phrase de Jacques Attali : "Le nomade ne se met pas en marche s'il n'a pas une Terre promise à laquelle rêver."
Pensons-nous encore avoir une Terre promise ? Sommes-nous, en ces temps de désillusion caractérisés par le désaveu de la pensée et de la culture, où la plupart d'entre nous ont oublié que "c’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore." (Anatole France), voués à n'être plus que des sédentaires figés dans ce que l'on nous affirme "réaliste" ? Sommes-nous encore capables de rêver ? Sommes-nous encore capables de poésie ? Cette poésie qui "précède souvent la science parce qu’elle ne compte pas ses jambes quand elle court alors que la science les compte quand elle marche" (Jean Cocteau).
Je le crois, même si le plus grand nombre semble aujourd'hui en douter.
La vie procède par cycles et celui que nous vivons, si désespérant puisse-t-il paraître, n’en est sans doute pas moins nécessaire pour fortifier, enraciner, notre certitude du sens et nous permettre d'inventer d'autres façons d'être et de penser.
Et puisque je semble être en veine de citations, permets-moi, cher Pierre, d'en ajouter une dernière dont je suis profondément convaincue : "On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes" (Proverbe juif).

Pierre Bayle

Eve, ton commentaire révèle presque une nostalgie du militantisme, ou je me trompe ? Je crois qu'il ne faut pas renoncer à l'utopie, même en politique, et l'élection de Lula à la présidence du Brésil (et son sublime ministre de la culture, le poète et musicien Gilberto Gil !!) me prouve que l'impossible est encore réalisable, accessible. Ce n'est pas parce qu'on en a pris pour cinq ans ici qu'il faut mettre la tête dans le sable et manger des racines. Justement, je reprendrai ton proverbe juif pour le compléter : il ne faut pas seulement donner à ses enfants des racines et des ailes, il faut leur apprendre à voler. Pas trop tard, jamais, pour voler. Dans le film, le regard de Piaget aujourd'hui est encore celui d'un petit garçon.

Eve

"Nostalgie du militantisme" ? Sans doute mais dans son acception la plus large, la plus quotidienne ; je veux parler de l'échange sous toutes ses formes dans la conscience de l'urgence et du sens de chacun de nos actes et nos pensées qu'ils soient écrits ou oraux ou tout simplement une façon d'être "libre et solidaire dans un monde indifférent" pour reprendre le sous-titre de ton blog que j'apprécie de plus en plus.

"Il ne faut pas seulement donner à ses enfants des racines et des ailes, il faut leur apprendre à voler." Bien sûr, Pierre, c'est bien ainsi que je l'entendais, comptant sur la curiosité naturelle des enfants, leur faire savoir qu'ils ont des ailes n'est-ce pas déjà leur permettre de voler ?

Merci Pierre de continuer à oeuvrer pour plus d'intelligence et de générosité !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)