Ma Photo

mars 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Picasso céramiste | Accueil | Du Shandong à Sèvres »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vitalis

Ce n'est pas le problème de Charlotte, c'est le problème de St Cyr et du statut militaire plus généralement. Ce métier où "la mort est une hypothèse de travail", et pas seulement sa propre mort, génère des fantasmes dangereux dont l'école de formation initiale devrait se fixer comme première mission d'en être un antidote professionnalisant impitoyable. En fait elle se révèle être un bouillon de culture de ce qui se fait de pire en matière de pseudos traditions distillées par une endogamie culturelle marginalisée à droite de la droite religieuse et politique. Le traitement des femmes y est le sous-produit de ce que peuvent générer des structures familiales sur la défensive sociale, à travers leurs représentants les moins doués, passés directement d'une adolescence pas encore réconciliée avec le sexe dans le tunnel concentrationnaire de la prépa.

Egea

Belle fiche de lecture, Pierre. Il y a toujours cette difficulté à bâtir du collectif sans exclure le mouton noir, réel ou supposé. Pour le groupe, toute différence est toujours l'occasion possible pour entrer dans la mécanique du bouc émissaire, relevé par R Girard.

Pierre

Merci Olivier, ce qui manque aussi aussi à l'évidence dans cet enseignement, c'est la dimension RH dans le management. Si l'élitisme débouche sur l'exclusion on forme des prédateurs, pas des meneurs d'hommes !

Pierre

Il faut sans doute éviter de généraliser, puisqu'à l'évidence il y a beaucoup de femmes et de gens parfaitement normaux qui sortent de cette école. le problème est peut-être le choc entre une culture tournée vers l'avenir (école de cadres, d'ingénieurs) et la survivance de certains stéréotypes transmis par les "corniches"... qu'il faudrait peut-être supprimer si elles n'arrivent pas à se réformer ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)