Ma Photo

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Tintin au pays des motards | Accueil | Bayle n'était pas un timoré »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

rey

Bonjour, je suis un des deux repreneurs de france soir. vous ecrivez sans connaitre vraiment la situation réelle d'un journal qui ne repond plus aux attentes de ses lecteurs. je me tiens à votre disposition pour en parler avec vous. Bien à vous. olivier REY

Robert Marchenoir

"En fait, la France a la presse qu'elle mérite. Ou que méritent ses lecteurs : tant que les Français rechigneront à payer leur journal, à faire l'effort d'en lire un tous les jours, on verra nos paquebots couler."

Toujours le nombrilisme des élites françaises.

Nous, on sait. Ne vous occupez de rien, on est aux commandes. Vous n'allez pas nous apprendre notre métier, tout de même?

Votre boulot à vous, c'est d'approuver ce qu'on fait et de faire ce qu'on vous dit de faire.

Par exemple, d'acheter les quotidiens. Si les lecteurs "ne font pas cet effort", eh bien ce sont de mauvais Français.

En aucun cas, ce ne saurait être la faute des rédactions, des journalistes. Il ne leur passe pas par l'idée que, peut-être, si les lecteurs les abandonnent, c'est parce que leurs journaux ne sont pas bons, parce qu'ils ne répondent pas aux attentes des lecteurs.

En France, le client a toujours tort.

Résultat: 10% de chômage.

Pierre Bayle

Cher Monsieur, je suis sensible à votre commentaire. Si vous avez bien lu ma note, vous aurez certainement remarqué que je déplore moi aussi la défection du lectorat. Comme chaque fois qu'un journal est en grève, je m'inquiète autant pour ses journalistes que pour ses lecteurs. N'étant pas repreneur je n'aurai pas la prétention de vous donner des conseils et la tâche est incontestablement diffile. Mais comment redémarrer un journal sans ses journalistes, ou avec si peu ? Que reste-t-il d'un titre sans son équipe rédactionnelle ? Je souhaite sincèrement que vous arriviez à une solution qui associe tous ceux qui ont déjà donné une partie de leur vie à la survie de leur quotidien.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)