Ma Photo

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Moi aussi je vote Sarkozy | Accueil | Tout reste encore possible »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jacques Heurtault

Michel Rocard a clairement dit qu'il soutenait Ségolène Royal. Je l'ai entendu sur France Inter lors de l'interview faisant suite à son article dans Le Monde.
Il a simplement dit qu'au deuxième tour, Ségo aurait du mal contre Sarko, que Bayrou, lui, gagnerait face à Sarko et que, par conséquent, une solide coalition Bayrou Ségo était le meilleur rempart contre Sarko.
Rocard n'a jamais appelé les socialistes à voter pour Bayrou. Il ne devrait y avoir aucun mal à obtenir qu'il dise publiquement qu'il votera Ségo.
Je pense aux militants "de gauche" qui, par excès de zèle, ne cessent de répéter que Bayrou est de droite : que vont-ils dirent à ces électeurs de Bayrou si Ségo est face à Sarko? Qu'il faut voter à gauche? Après leur avoir dit qu'ils étaient de droite? Un peu gonflée la méthode, non?
Que veut-on, chez les ségolénistes? Que tous les gens qui n'ont pas voté à gauche au premier tour votent donc à droite au second? Que tous ceux qui votent encore Le Pen, hélas!, ne votent en aucun cas à gauche puisque Le Pen est à l'extrême droite?

pierre bayle

Cher Jacques, nous n'allons pas commencer à nous invectiver dans la dernière ligne droite. Je suis pour Ségolène, Catherine est pour Bayrou, tu as finalement trouvé ta voie au centre, pour autant le vote des Français n'est pas un marchandage entre ségolénistes, bayrouistes et autres sarkozistes, il est un mouvement de fond dont la seule chose que je souhaite aujourd'hui est qu'il soit assez clair pour justement échapper aux marchandages. Il est clair en tous cas que, même si on nous parle des innombrables indécis, je n'ai jamais vu de positions aussi tranchées que celles des gens qui ont déjà choisi leur candidat. Par contraste, tu admettras que ceux qui changent leur fusil d'épaule à quelques centimètres de l'isoloir ne contribuent pas à éclairer la décision. C'est ce qu'Alain Richard a clairement dit à Michel Rocard, que sa prise de position était inopportune car elle se trompait de tour. Pourquoi spéculer sur l'échec du candidat de son propre camp ? Ce n'est pas de la politique mûrie, mais des jeux d'appareil. Tout ce que nous souhaitons éviter - que les Français souhaitent éviter. Cordialement,
Pierre

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)