Ma Photo

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« L'Europe sinon rien | Accueil | Femme(s) debout, démocrates »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre Bayle

Post-scriptum : je n'avais pas lu la longue série des commentaires sur le blog, toujours aussi passionnant, de Jean-Dominique Merchet "Secret défense" (lien ci-contre). Toutes les opinions s'y retrouvent, de façon plutôt équilibrée et complète, y compris celle que je développe ici. Un débat à aller voir, car il reste d'actualité alors que le Livre Blanc sur la Défense et la sécurité nationale se penche sur la dissuasion.

Jacques Heurtault

Je n'ai, pour ma part, aucun état d'âme! Il est exclu que nous fassions quelque acte de repentance que ce soit vis à vis du Japon fasciste ... Et pourquoi pas vis à vis de l'Allemagne hitlérienne? Ces histoires de repentance deviennent ni plus ni moins insensées ... Les bombes atomiques ont permis de stopper net la guerre engagée contre les démocraties par le Japon. C'est bien dommage pour les civils japonais mais c'est très bien pour les milliers de soldats américains qui n'auraient pas manqué de périr dans un conflit prolongé ... Et je suis, clairement, du côté de nos libérateurs!

Pierre Bayle

Jacques, nous sommes d'accord mais je maintiens la nuance sur la repentance : j'attends la leur des Japonais, comme les démocraties occidentales ont le courage (inégal) d'avoir la leur quand il le faut. Mais je répète que cela n'a rien à voir avec une réciprocité, c'est plutôt un acte de contrition qui grandit son auteur, et encore plus s'il s'agit d'une nation. D'où l'incongruité, pardon pour la digression, du rajout abscons de "comme nous pardonnons 'aussi' à ceux qui nous ont offensés". Le "sicut et nos" est déjà très contestable, mais je m'égare. Pardon, Jacques...

Alain

Il est bien naïf de penser que les USA ont largués les deux bombes sur le Japon pour qu'il capitule plus vite. C'est oublier l'antagonisme entre Truman et Staline

A cette époque, la course à l'arme nucléaire était menée contre l'Allemagne Nazie. Les savants d'Hitler moulinaient à fond pour produire cette arme. De leur coté les USA, avec leur puissance financière, et quelques savants (Dr Hoppenheimer, Szilard et autres savants allemands et italiens) dirigés par l'US Army mettaient au point une bombe atomique.
Le 8 mai 1945 l'Allemagne capitule. Il n'y a plus besoin de raser une ville allemande à coup de neutron. De son coté le Japon, exsangue, cherchait une sortie honorable (mais une capitulation tout de même). Le général Groves (leader militaire du projet) y voyait une façon de montrer à Staline que les USA n'avait pas une, mais deux et voir plus, bombes atomiques. Ce qui donnait aux USA un poid dans la balance qui a découpé l'Europe en deux.Pour mémoire, l'autriche et le Liechstenstein ont été envahis par les russes. Mais après la capitulation, ils ont quittés ces territoires.
Cela n'aurait pas géné Staline de soviétiser l'Europe jusqu'à l'Atlantique (et c'était son projet, les nouvelles archives de l'URSS l'ont prouvé).
Bref: l'Histoire a retenu cette hypothèse de faire capituler le Japon (je ne nie pas que cela ait accéléré le processus). Cepandant rappelez vous ce qui s'est passé juste après la guerre...la guerre froide.
Et c'est cela l'élément majeur. Les Russes n'avaient pas la bombe atomique et les américains le leur ont fait savoir... sur le dos des japonais(Sic transit gloria mundi).

Si vous n'êtes pas d'accord avec moi....je suis prêt à discuter .
Cordialement.

Pierre Bayle

Cher Alain,
Ma culture historique insuffisante ne me permet pas de vous contredire, mais mon inculture me permet de vous dire que c'est la première fois que je lis que le Japon "cherchait une sortie honorable" avant les deux bombes atomiques de 1945. J'avais cru comprendre qu'il ne l'avait toujours pas envisagé, même après la première. Je vais tenter d'approfondir ce point pour mieux vous répondre, sans contester qu'il ait pu y avoir, parallèlement, une rivalité déjà très forte entre les Etats-Unis et l'URSS...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)