Ma Photo

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Passions de femmes | Accueil | Tous héritiers de Mai 68 »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nadine

Il faut savoir qu'il y a d'autres poilus (de Verdun), qui ont fait le choix de rester dans l'anonymat ou qui ont refusé de se souvenir "officiellement" chaque année les horreurs auxquelles ils ont participé. Certains en ont conservé une profonde amertume. Mon voisin, le papé en est un, et un jour j'avais été émue par son commentaire que je cite : "j'étais devenu une bête, je vivais comme une bête. Comment ais-je pu le devenir et pourquoi ? Je pensais qu'avec le temps j'oublierais, mais je ne parviens pas. C'était une horreur, et les horreurs ne méritent pas d'être rappelées au souvenir chaque année". J'ai vu cet homme pleurer. Il se sentait coupable de je ne sais quoi que sa mémoire avait gardé prisonnier.

Pierre Bayle

Je me garderais bien de juger, mais j'ai très brièvement vécu une guerre au Liban, évidemment sans aucun rapport avec les tranchées de Verdun. J'en ai gardé le sentiment étrange qu'on culpabilise d'en être revenu vivant quand d'autres y sont restés nombreux. Je suppose que les tranchées, avec leur densité de souffrance et de mort, c'est la culpabilisation absolue, l'impossibilité de revenir à la vie "normale". A fortiori quand on y survit quatre-vingts ans !

nadine

Oui tu as raison.
Mais ce qui me peinait, c'était de voir cet homme vivre si vieux et traîner derrière lui ou avec lui une souffrance à fleur de peau. Ca me mettait mal à l'aise de voir des larmes couler sur ses joues...et il s'excusait quand il passait la main pour les essuyer.
Puis après, il avait le regard perdu loin, très loin, et on attendait silencieusement qu'il revienne parmi nous.
Que voyait-il et qu'entendait-il ? Pauvre Papé. J'espère que tu n'es pas chasseur, parce que quand il les voyait ou les entendait, ça le mettait dans une rage folle.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)