Ma Photo

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Londres f'estival | Accueil | On va fermer le paradis »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Daumont Jean

Dans un contexte de liquidation (nécessaire) de la Dette, il est évident qu'on ne peut réaliser une modernisation (également nécessaire) de l'Armée qu'en diminuant les effectifs (qui sont loin de servir de façon constante) et par conséquent le nombre des garnisons ...Mais il y a, bien sûr, les problèmes humains qui en résultent ...C'est pourquoi il ne faut pas aller trop vite, et se donner le temps d'organiser la ré-insertion des militaires concernés et les solutions de ré-aménagement du territoire ...Il y a déjà des exemples de villes de garnison qui ont réaménagé intelligemment des casernes pour d'autres activité, notamment socio-culturelles...

pierre

Jean, vous avez raison. Historiquement, la localisation d'une majorité de garnisons vers le Nord-Est du territoire était liée à l'ennemi traditionnel prussien. Puis on a déménagé les industries d'armement vers la Loire et le centre pour éviter justement l'envahisseur allemand. Notre carte d'implantations militaires n'a jamais été équilibrée, mais a évolué en fonction des menaces. Aujourd'hui il faut dire à tous les maires qui râlent, toutes tendances politiques confondues, qu'on ne peut maintenir une garnison juste parce qu'elle fait vivre une localité. C'est avec un tel système que nous avons une armée de Terre plus lourde que l'armée britannique, et beaucoup moins facile à projeter du fait de trop de pesanteurs.
La seule question légitime c'est de savoir si les réformes seront cohérentes. Celle de mettre en coincidence les régions Terre, Air et Marine tombe sous le sens, de même que de faire des bases de soutien interarmées.
Pour le reste, la relocalisation de certaines unités n'est pas d'une logique irréfutable. Dond d'accord avec vous, oui au mouvement mais pas de précipitation...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)