Ma Photo

février 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Houle et brouillard | Accueil | Monsieur Matra »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

robin

je peux tout entendre mais je me méfie de la piqure du scorpion (le service national d'un mois) dont rien n'est dit sur son encadrement
600000 jeunes par an, c'est 50000 tous les mois ou l'équivalent de 50 régiments en termes d'encadrement soit 10000 cadres, soutien non compris. comment les trouver d'ici 2018 si ce n'est d'aller les chercher dans l'armée de terre ?
comment attirer des futurs cadres dont la mission sera d'être un GO, titulaire d'un BAFA amélioré ?
bref. après SENTINELLE et le recrutement, deux missions qui épuisent l'armée de terre, on lui ajoute simplement une 3e mission au lieu de retrouver l'entraînement et l'équiper correctement.

Pierre Bayle

La méfiance est légitime sur un projet qui n'a pas encore mûri. mais il n'est pas impossible que certains hauts responsables militaires aient souhaité que ce projet reste bien situé au niveau des armées, comme ils l'ont fait pour la garde nationale. Il faudra évidemment redéfinir les moyens, trouver des sites, etc. Quant à Sentinelle, il est de plus en plus évident qu'on va en sortir, ne serait-ce que pour des raisons d'efficacité !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.