Ma Photo

décembre 2018

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2006

« Un village ecoresponsable (3) | Accueil | Retour à La Havane »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Dominique Cochard

Très beau "Papier", d'autant plus émouvant que j'ai moi-même un temps côtoyé Pierre, "sur la Route", et dans les coursives du "Porte-Avions" Le Figaro, de 1984 à 1992. Lors du retrait des Forces Françaises de Beyrouth, en avril 1984, il m'avait instruit sur les méandres du "millefeuille" libanais. J'avais titré mon reportage pour le FIGMAG, "La France lâche le Liban, démission accomplie". En 1986, si ma mémoire est bonne, Pierre nous avait emmené avec quelques confrères de l'AJD en Corée du Sud, pour une virée homérique ! En 1992, Il m'avait fait l'amical reproche d'avoir trop tôt quitté "la Route", pour mener à bien des projets personnels dans le secteur privé. Mon mentor en journalisme avait raison. Nous sommes toujours restés en contact, et ces dernières années, je m'honorais de compter au petit nombre de ses amis proches. A présent que mon "devoir d'Etat" est achevé, je reprends mes figures libres au service d'une certaine conception de la France éternelle que nous partagions. Pierre, Sempre Vivu.

Patrick Guérin

Beau texte Pierre, sur un très grand journaliste que j'ai eu la chance de rencontrer au début de ma carrière au Gifas lorsqu'il était au Figaro. Forte personnalité !
Sur ta photo en N&B avec le grand Jacques, c'est Michel Guérin de l'ACP (et non pas Patrick..)Amitiés

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)